Bonjour à toutes et à tous !

Il y a deux semaines, comme vous avez pu le lire dans notre précédent billet de blog, nous sommes partis à Clermont-Ferrand pour assister aux Médiévales de Montferrand. Mais, ce n’est pas tout ! Nous avons en effet profité de notre présence sur les lieux pour partir en pré-repérages et tenter de débusquer de premiers décors, en vue du futur tournage de la web-série.

Pour cela nous ne pouvions pas être mieux accompagnés que par Stéphane Souillat, de la Commission du Film Auvergne, qui nous a guidé lors de ce grand parcours et nous a permis de découvrir de nombreux sites. Nous en profitons pour le remercier à nouveau de sa grande aide et de sa profonde sympathie !

Nous vous ramenons donc des images, quelques anecdotes et impressions de ce voyage en terre Auvergnate, qui aura été aussi fructueux que surprenant 🙂

Aujourd’hui, première partie du voyage à la découverte de décors extérieurs…

Première étape : Billom !

Billom est une commune de 4 678 habitants située à 23 kms à l’Est de Clermont-Ferrand, capitale de l’Auvergne. Le charme de Billom vient du fait qu’elle ait su garder intacte des parties entière de l’Histoire qu’elle a traversé. Et ce qui nous intéressait plus particulièrement lors de notre visite, c’est son quartier médiéval… et le moins que l’on puisse dire c’est que nous n’avons pas été déçus.

Franchir ce porche, c’est voyager à travers le temps. Dès les premiers pas sur ces pavés chargés d’histoire, des images naissent dans nos esprits fertiles : imaginez… il suffit de rajouter un peu de paille, de la terre, des poules et des personnes en costumes médiévaux et nous y sommes ! La série prend ainsi vie dans notre imaginaire, un peu plus à chaque mètre parcouru.

Billom 1

Ce qui frappe en effet lorsque l’on parcourt les ruelles du quartier médiéval de Billom, c’est l’extraordinaire préservation de ce patrimoine unique. Si l’on écarte quelques signes indéniables de l’époque moderne dans laquelle nous évoluons (gouttières, fils électriques…), il nous semble d’ores et déjà être plongés au sein d’un décor de cinéma qui aurait été dépouillé de ses accessoires et autres apparats.

Billom 2

Et au détour d’un virage, c’est la bonne surprise lorsque nous tombons sur une devanture d’échoppe médiévale parfaitement conservée, avec son ouverture typique sur la rue qui permettait le déroulement facilité des transactions et toutes autres opérations de commerce. Nous nous imaginons déjà pousser ces volets pour découvrir l’intérieur de notre atelier de tapisserie…

Billom 3

Après un passage à l’office du tourisme pour déposer quelques flyers et pour nous renseigner sur d’éventuels lieux qui auraient échappés à nos yeux perçants, on nous propose de nous ouvrir la crypte de l’église de Billom car elle date du XIIème siècle… et qu’elle est parfaitement conservée !

Nous avons donc rendez-vous avec un paroissien passionné qui nous offre une visite guidée du bâtiment avec humour et des commentaires reflétant un vaste savoir. Nous apprenons ainsi que sur le parking actuel de l’église se dressait au XIIème siècle la prison de l’évêque de Clermont en personne !  Mais revenons à cette fameuse crypte. Nous pénétrons dans l’enceinte de l’église et après avoir descendu quelques marches obscures c’est l’émerveillement… Jugez plutôt.

Billom 4

La crypte est « dans son jus », magnifique construction de pierre qui a défié le passage du temps. On peut encore discerner sur les murs les vestiges de peintures médiévales qui les ornaient autrefois. Bien que son acoustique soit assez difficile en ce qui concerne une prise de son dans le cadre d’un tournage, visiter le lieu en vaut tout de même la chandelle tant il s’en dégage une ambiance particulière, pour ne pas dire unique.

Ce sont donc des premières images plein la tête que nous quittons la ville de Billom, au profit de l’étape suivante dont vous découvrirez l’identité la semaine prochaine 😉

À suivre…

Une pensée sur « Pré-repérages en Auvergne (1/4) »

  1. Superbe lieu çà donne envie d’y aller et de découvrir ces beaux endroits pittoresques. La crypte est très belle. A la semaine prochaine pour la suite.

Les commentaires sont fermés.